Migrations et persécutions dans le monde du premier XXe siècle

 

Claire Zalc, directrice d’études de l’EHESS, directrice de recherche au CNRS (enseignante référente)

Vendredi de 9 h à 12 h, du 16 octobre 2020 au 15 janvier 2021 (pour les dates précises voir le programme détaillé plus bas)

Salle 5, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

Attention, en raison des conditions sanitaires, il est indispensable de vous pré-inscrire : https://framaforms.org/pre-inscription-au-seminaire-migrations-et-persecutions-dans-leurope-du-premier-xxe-siecle-claire

Migrations et persécutions : comment penser et travailler sur leur articulation ? Le fait migratoire est un enjeu majeur de la période contemporaine ; la mise en place de politiques systématiques de discrimination, persécution et extermination de certaines catégories de populations constitue une donnée fondamentale du premier 20e siècle. Comment comprendre les relations entre ces deux histoires qui bien souvent s’ignorent ? Notre séminaire vise à interroger les liens entre migration et persécution, à travers plusieurs champs d’étude : l’étude des trajectoires migratoires de groupes d’individus soumis à la persécution ; l’étude des dispositifs de pertes et de retraits de nationalité comme opérations visant à requalifier la frontière entre nationaux et non-nationaux ; plus généralement, la notion de frontière entre les catégories de « migrants », « étrangers » et « réfugiés ».

En accordant une large place à l’analyse de sources, on donnera à voir comment la nationalité s’institue comme enjeu et instrument des politiques de persécution, mais aussi comment les migrants s’approprient, refusent ou jouent avec les assignations nationales. Aborder l’histoire des migrations autour de cette dialectique entre identifications et appartenances nationales conduit à réfléchir à l’expression de définitions de soi décalées en regard des catégories étatiques et donc à s’interroger sur les marges de manœuvre dans les interactions entre étrangers et administrations.

Nous travaillerons dans une perspective à la fois comparative et transnationale, à travers la reconstitution de trajectoires individuelles et collectives de migrants victimes de persécutions dans et entre différents espaces sociaux, nationaux et impériaux, en particulier la France, l’Europe de l’Est (Pologne, URSS…), les espaces atlantiques, orientaux et coloniaux. 

Validation

Il est demandé aux étudiants une participation active aux discussions de chaque séance, ce qui suppose à la fois assiduité et lecture critique et active des principaux textes abordés. Un exercice de présentation de sources est exigé au cours du semestre.

Direction de travaux des étudiants

Possibilité d’encadrer les travaux portant sur l’histoire des migrations et des persécutions à la période contemporaine à partir de l’envoi d’un projet de mémoire, puis d’un rendez-vous avec l’enseignante: claire.zalc@ens.fr

Pré-requis

Le séminaire est ouvert à tous, sans niveau de connaissances particulières. Il est néanmoins indispensable de s’inscrire auparavant en raison du contexte sanitaire.

Programme 2020-2021

16 octobre 2020- Introduction

6 novembre 2020- Entre migration et persécution, la prosopographie ?

13 novembre 2020- Atouts et limites des approches de microhistoire globale : les sources. Le cas Lubartworld (avec Thomas Chopard, Adèle Sutre, post-doctorants ERC Lubartworld, et Claire Zalc)

20 novembre 2020- Changements de statuts en situation de mobilité et d’incertitude. Le cas des réfugiés arméniens au lendemain de la Première Guerre mondiale, avec Anouche Kunth (CNRS)

4 décembre 2020- Des identités incertaines : les requêtes d’habitants de Kabylie à l’administration française (années 1930), avec Emmanuel Blanchard (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) 

18 décembre 2020- Histoire d’un dossier. Naturalisation, dénaturalisation et antisémitisme dans l’Italie fasciste, avec Enrica Asquer (Università di Genova)

8 janvier 2021- Retour sur les mystères de la loi du 17 avril 1942 sur la révision des admissions aux droits de citoyen français aux colonies, avec Laure Blévis (Université de Nanterre) et Claire Zalc

15 janvier 2021- Blancs et silences des sources : qu’en faire ?, avec Anton Perdoncin (post-doctorant ERC Lubartworld) et Claire Zalc

 

Programme 2019-2020

 

17 janvier 2020 – Croiser deux historiographies : histoire des migrations,histoire des persécutions (Claire Zalc)

31 janvier 2020 – Migrations et persécutions, atouts et limites de la démarche prosopographique (Thomas Chopard) & Trajectoires migratoires et trajectoires de persécution, atouts et limites de la quantification (Anton Perdoncin)

7 février 2020 – Reconstituer des trajectoires migratoires : le cas des tsiganes (Adèle Sutre)

28 février 2020 – Citoyennetés et appartenances dans l’espace post-ottoman (Andreas Guidi et Emmanuel Szurek)

6 mars 2020 – Disqualifier, discriminer, dénaturaliser les non-musulmans dans la Turquie républicaine (Emmanuel Szurek)

20 mars 2020 (en visio-séminaire) – Identifications et appartenances. Le cas de la nationalité dans les pays d’Europe de l’Est. Le rôle de la statistique dans la construction des nationalismes (Morgane Labbé)

27 mars 2010 (en visio-séminaire) – Les limites du transnational (Nancy Green)

3 avril 2020 (en visio-séminaire) – Autour du projet Traject-DeXX : la loyauté au prisme national, collectif et individuel (Elif Becan)

Programme 2018-2019

 

19 octobre 2018 – Introduction générale : les enjeux (Emmanuel Szurek et Claire Zalc)

9 novembre 2018 – Les ‘décitoyennisations’ sous Vichy (Laure Blévis et Claire Zalc) Discutante : Aliénor Cadiot

16 novembre 2018 – Les dénaturalisations en Turquie (Elif Becan) Discutants : Emmanuel Szurek et Claire Zalc

 23 novembre 2018 – Dénaturaliser par le nom ? La réforme des noms de famille et ‘les non-musulmans de Turquie’, 1934 (Emmanuel Szurek) Discutante : Nicole Lapierre

 30 novembre 2018 – Journée d’études « Déqualifications et requalifications nationales au rythme des trajectoires migratoires, Europe, première moitié du XXe siècle », à l’ENS Paris, organisée par Elif Becan et Aliénor Cadiot ; avec Frank Caestecker, Michal Frankl, Nancy Green, Catherine Goussef, Emmanuel Szurek, Patrick Weil, Claire Zalc

 7 décembre 2018 – L’expatriation des femmes états-uniennes, 1907-1922 (Nancy Green) Discutante : Sarah Mazouz

 11 janvier 2019 – Lois raciales, dénaturalisations et Shoah dans l’Italie fasciste 1938-1945 (Enrica Asquer et Andreas Guidi) Discutante : Claire Zalc

 18 janvier 2019 – La déchéance de la nationalité au Luxembourg : débats, introduction (1940), dénaturalisations de collaborateurs dans l’après-guerre (Denis Scuto) et L’État de droit à l’épreuve de la ‘subversion communiste’ : déchéances et retraits de nationalité française, 1952-1961 (Alexis Spire)