Anton Perdoncin

 

Anton est sociologue et historien, chargé de recherche au CNRS, membre du Centre nantais de sociologie (Nantes Université,  CNRS).

Ses recherches portent sur les migrations, le travail et les dynamiques historiques des rapports de classe. Il est aussi spécialiste en méthodes quantitatives en sciences sociales.

Il participe aussi aux projets ANR PANELVICO consacré aux effets sociaux de la pandémie de la Covid-19 et ANR METROCOLMO consacré à la construction des droits sociaux des travailleurs marocains en France et au Maroc au XXe siècle.


Parcours

Depuis 2022, Chargé de recherche CNRS, Centre nantais de sociologie (CNRS, Nantes Université).

2019-2022, Chercheur post-doctoral, EHESS, Lubartworld (ERC CoG, CNRS, EHESS, IHMC).

Depuis 2016, Membre du comité de rédaction de la revue Histoire & Mesure (responsable des compte-rendus).

2018, Doctorat en sociologie, ENS Paris-Saclay (IDHE.S), « Des Marocains pour fermer les mines. Immigration et récession charbonnière dans le Nord-Pas-de-Calais (1945-1990) ». Consulter en ligne.

2014 – 2019, Agrégé-préparateur en sociologie, École normale supérieure, Département de sciences sociales, Paris.

2010 – 2014, Moniteur et ATER en sociologie, ENS Paris-Saclay, Département de sciences sociales, Cachan.

2008 – 2009, Visiting lecturer, London School of Economics, Language Center, London.

2007 – 2008, Teaching assistant, London School of Economics, Language Center, London.

2007, Agrégation de sciences économiques et sociales, ENS Lyon.

2004 – 2010, Etudiant, ENS Lyon.


News

Colloque annuel de la SSHA à Chicago

Colloque annuel de la SSHA à Chicago

L’équipe du projet Lubartworld participe au congrès annuel de la Social Science History Association à Chicago du 17 au 20 novembre 2022.

Séminaire d’équipe à Roscoff

Séminaire d’équipe à Roscoff

Atelier de travail intensif sur les données du projet Lubartworld : cartographie, appareillage de bases de données, et plans d’avenir….


Publications récentes

2023 (à paraître), « Le genre des sources : identifier, catégoriser, quantifier », Histoire & Mesure, vol. 37, n° 2.

2023 (à paraître), « Du Nord au Souss : Connexions (post-)coloniales, migrations et exploitation en cours des mineurs marocains (1955-1990) la force de travail », C. Barbier, V. Schlegel et J. Vulbeau (éd.), Gouverner les territoires du « Nord ». Capitalisme, altérité et pauvreté, Presses du Septentrion, Villeneuve d’Ascq.

2022 (à paraître, avec Antoine Machut et Vincent Cardon),  « Pas de crise pour les variables lourdes : l’expérience du confinement des travailleurs sur site à l’intersection du travail et du hors-travail », Sociologie.

2022, « Lo status in gioco: contratti e immigrazione nell’industria del carbone in Francia (1945-1990) », Le frontiere del contratto. Lavoro, subordinazione, diritti, Claudia Bernardi and Ferruccio Ricciardi (éd.), Palermo, New Digital Frontiers – Società Italiana di Storia del Lavoro (SISLav), p. 222-248.

2022, « Abdelmalek Sayad et le travail : une sociologie de l’assignation », Passés croisés, passés composés. Actes des colloques organisés par l’ICSCC (Fudan) et le labex Transfers (ENS), Paris, Kimé, p. 569-580.

2021, Tous au charbon ? Inégalités de carrières et mobilités ouvrières dans la récession (Nord-Pas-de-Calais, 1945-1990), Genèses, n° 122, p. 10-34.

2021 (dirigé par Nicolas Mariot et Pierre Mercklé)Personne ne bouge. Une enquête sur le confinement du printemps 2020, Grenoble, UGA Editions, coll. « Carrefours des idées », 220 p. (voir page dédiée à l’ouvrage).

2020 (avec Pierre Blavier), « Trajectoires d’activité des immigrés : une approche sociohistorique, 1968-2008 », Population, vol. 75, n° 1, p. 39-70.

2019 (avec Vincent Gay), « Français et immigrés, même patron, même combat ? La CGT et les immigrés, une tension dans l’universel ouvrier », Béroud S., Bressol E., Pélisse J., Pigenet M. (éd.), La CGT (1975-1995). Un syndicalisme à l’épreuve des crises, Arbre bleu éditions, p. 155‑166.

2019, « Travailleuses et travailleurs immigrés en France », Les zones grises des relations de travail et d’emploi. Un dictionnaire sociologique, Bureau M.-C. et al. (éd.)., Teseopress.

2018 (avec Étienne Pénissat et Marceline Bodier), « La PCS et ses usages : état de lieux et défis », Rapport de mission préalable commandé par le groupe de travail « Rénovation de la nomenclature des professions et catégories socio-professionnelles (2018-2019), Conseil national de l’information statistique (CNIS).

2017, « (Post)Colonial Migrations between States and Companies: Moroccan Workers in Europe », North Africa and the Making of Europe. Governance, Institutions and Culture, M. H. Davis et T. Serres (éd.), London, Bloomsbury, p. 67-89.

2016 (avec Vincent Gay), « Facing De-indutrialisation : Immigrant Coal Miners and Car Factory Workers’ Struggles in France (1980s) », IIIrd International Conference Strikes & Social Conflicts Proceedings, p. 776-788.


Enseignements en 2021-2022

Atelier d’enquête collective (avec Claire Zalc), Enquêter sur les migrations et les persécutions : histoire, quantification, ethnographie, EHESS. Mars – Mai 2022.

Atelier d’enquête collective (avec Erwan Le Mener), Les manifestations socio-économiques de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les travailleurs de l’hôtellerie-restauration : une enquête collective avec l’Enquête emploi en continu, EHESS, ENS, Master PDI et QESS, Mars-Mai 2022

TD Enquête par questionnaire (Licence 3), Université de Nantes, UFR de sociologie.