Tous au charbon ?

Avril 2021

Un nouvel article de Anton Perdoncin

 

Tous au charbon ? Inégalités de carrières et mobilités ouvrières dans la récession (Nord-Pas-de-Calais, 1945-1990), Genèses, n° 122, p. 9-33.

Lire les effets sociaux d’une récession économiques par les mobilités ouvrières : c’est à cet objectif que répond ce nouvel article, fondé sur une longue enquête socio-historique sur les travailleurs des mines du Nord-Pas-de-Calais.

Fondé sur l’exploitation quantitative et qualitative de données prosopographiques, l’article propose un éclairage original sur les sources et les modalités de la destructuration des mondes ouvriers.

Lien vers l’article sur Cairn.info

Présentation

Au long du XXe siècle les mondes du travail et la condition ouvrière sont travaillés par des lignes de faille nombreuses et croisées, approfondies par l’ampleur des restructurations industrielles et des saignées dans les effectifs ouvriers depuis les années 1970 et 1980. Cet article, consacré à l’exploration des rapports entre inégalités de carrières, mobilités professionnelles et récession économique, propose d’étudier la déstabilisation des mondes ouvriers au prisme des carrières ouvrières. Une démarche prosopographique est mise en œuvre afin d’observer la transformation des carrières d’ouvriers mineurs – français et marocains essentiellement – des Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais, de leur création en 1946 à leur fermeture définitive en décembre 1990, au fil de la politique de récession charbonnière.
L’article est publié dans le cadre d’un dossier « Mobilités professionnelles » coordonné par Cédric Hugrée, Jean-Baptiste Paranthoën, Paul Lehner. Voir le sommaire détaillé du numéro.