Sur les lieux de Georges Perec

© droits réservés

Pour La Série Documentaire de France Culture, Claire Zalc mène l’enquête sur les lieux de Georges Perec, à la recherche des traces de son histoire.

Quatre lieux pour nous raconter un orphelin de la Shoah, un amoureux des mots, un fils d’immigrants, un habitant de la littérature.

Quatre épisodes, diffusés du 11 au 14 mars, et ensuite à réécouter en podcast…

Une série documentaire de Claire Zalc, réalisée par  Diphy Mariani

En 1978, Georges Perec se lance avec Robert Bober dans la réalisation d’un film sur Ellis Island, centre d’accueil de millions d’immigrants à destination de New York entre 1892 et 1954. Que vient-il chercher dans ce « lieu d’errance et d’espoi
Que représente Lubartów pour Georges Perec ? Son père y est né et lui n’y a mis les pieds qu’une fois, en 1981.

    L’œuvre de Georges Perec est traversée par une interrogation sur les lieux ; il tente de les décrire, de les épuiser, il interroge l’emploi du terme « habiter », propose une réflexion sur les « espèces d’espaces », se lance même dans un projet, fantasque et mythique, intitulé Lieux.

    « Cette série documentaire revient sur l’importance que les lieux prennent dans son œuvre de Georges Perec en nous emmenant dans quatre d’entre eux  :  la rue Vilin, lieu de l’enfance, le Moulin d’Andé, lieu de l’amour et de l’écriture, Ellis Island, lieu d’une réflexion sur l’exil et la judaïté, et Lubartów, lieu de naissance de son père dont il ne sait quasiment rien. Historienne des migrations et des persécutions, je réfléchis aux manières dont les hommes et les femmes sont ramenés, assignés, attachés à des lieux, hors de la perspective de l’enracinement. Être né quelque part, être né autre part, les lieux sont des marqueurs, des stigmates parfois. Or au cours de mes enquêtes, je ne cesse de croiser Georges Perec, fils d’émigrés juifs polonais réfugiés en France, orphelin de la Shoah. En partant à la recherche des traces laissées dans ces quatre lieux par l’histoire de Georges Perec et des siens, l’enquête chemine entre l’itinéraire de l’écrivain, son œuvre, l’histoire des migrants et des persécutés et leurs archives. Dialogue entre littérature et histoire autour des traces, cette série documentaire ouvre une réflexion, à partir de Perec, sur l’attachement des hommes et des femmes aux lieux de leurs existences. »